Skip navigation Scroll to top

VALUES WORTH SHARING
Scroll to top

Place financière liechtensteinoise - stabilité, savoir-faire et sécurité

Stabilité politique et économique, sécurité juridique et haute qualité des services caractérisent depuis de nombreuses années la place financière liechtensteinoise. La compétence dans la gestion de fortune ainsi que le droit social et fiscal propice à l’économie figurent parmi les autres avantages de localisation importants en comparaison internationale.

Avec ses structures efficientes et son orientation sur les citoyens, le Liechtenstein offre un environnement juridique et social stable ainsi qu’un ordre économique libéral par tradition. La solide politique financière du pays, des voies administratives courtes ainsi que des conditions cadres fiscales et légales transparentes et prévisibles contribuent à l’attrait du site économique et de la place financière liechtensteinoise.

Le secteur financier est un employeur important et attrayant qui compte un nombre considérable de personnes hautement qualifiées. La fondation de la première banque liechtensteinoise, en 1861, a marqué le début d’une tradition qui perdure encore aujourd’hui. LGT Bank SA est la plus grande banque du Liechtenstein. Fondée il y a plus de nonante ans, elle appartient depuis 1930 à la Maison princière du Liechtenstein.

Les banques liechtensteinoises - un havre de stabilité

Les banques liechtensteinoises se distinguent par leur force financière et leur stabilité. Elles disposent d’une dotation solide et de haute qualité en fonds propres et font partie des banques les mieux capitalisées d’Europe. Les apports de clients sont sécurisés par un système moderne de protection des déposants compatible avec l’UE. La notation AAA décernée au Liechtenstein par Standard & Poor’s souligne la fiabilité du Liechtenstein en tant que place financière.

Du fait que le Liechtenstein appartient au marché intérieur européen, les banques liechtensteinoises jouissent pleinement de la libre prestation de services dans tous les Etats de l’EEE. Il est ainsi possible de proposer depuis le Liechtenstein des produits financiers en francs suisses autorisés dans tout l’espace européen. Forte de cette position particulière, la place financière liechtensteinoise offre aux investisseurs à orientation internationale des possibilités de diversification intéressantes.

Compétence, savoir-faire et haute disponibilité en matière de prestations

En tant que petite place financière spécialisée, le Liechtenstein allie des connaissances pratiques de longue date à un savoir-faire éprouvé dans le Private Banking. Un conseil professionnel et une haute qualité des services constituent les forces traditionnelles et les facteurs de succès des banques liechtensteinoises. Celles-ci peuvent ce faisant compter sur un pool de spécialistes venant du Liechtenstein et de l’étranger.

Une tradition de 150 ans en tant que place financière

  • 1861 – 1955: Naissance
  • 1956 – 1992: Évolution
  • 1993 – 2000: Expansion
  • 2001 – Aujourd’hui: consolidation
  • 1861

    Fondation de la première banque au Liechtenstein

  • 1920

    Fondation de "LGT Bank in Liechtenstein"

  • 1923

    Contrat douanier avec la Suisse et ancrage du secret bancaire dans la loi sur les banques

  • 1924

    Introduction du franc suisse comme monnaie légale

  • 1926

    Promulgation du droit des personnes et des sociétés

  • 1960

    Loi sur les banques

  • 1969

    Fondation de l’association des banques du Liechtenstein (Liechtensteinischer Bankenverband)

  • 1970

    Premier Bancomat au Liechtenstein

  • 1977

    Premier accord sur les règles de la profession relatives à l’obligation de diligence des banques

  • 1980

    Contrat monétaire avec la Suisse

  • 1991

    Adhésion à l’AELE

  • 1995

    Adhésion à l’EEE et à l’OMC

  • 1997

    Loi sur l’obligation de diligence

  • 2001

    Création de la Financial Intelligence Unit, de l’unité pour la lutte contre la criminalité économique et organisée et état-major pour l’obligation de diligence

  • 2005

    Fondation de la surveillance intégrée des marchés financiers

  • Depuis 2009

    Reconnaissance de la norme OCDE relative à la coopération fiscale internationale et conclusion de nombreuses conventions de double imposition (CDI) et Tax Information Exchange Agreements (TIEA)

  • 2011

    La FMA est membre ordinaire de l’OICV; entrée en vigueur de la nouvelle loi fiscale.