Skip navigation Scroll to top

Scroll to top

LGT Group enregistre au premier semestre 2013 un afflux net d'argent frais toujours élevé

28 août 2013

LGT Group, spécialisé dans le private banking et la gestion d’actifs au plan mondial, a réalisé au premier semestre 2013 de bons progrès dans ses activités phares opérationnelles. L’afflux net d’argent frais a encore connu, avec CHF 4.8 milliards (croissance d’argent frais annualisée de 9%), une évolution réjouissante dans l’ensemble des champs d’activité et régions.

Depuis fin 2012, les actifs sous gestion sont passés de CHF 102.1 milliards à CHF 108.7 milliards. Les revenus des opérations de commissions et de prestations de services sont en hausse de 21%. La persistance du bas niveau des intérêts et les faibles gains d’évaluation se sont soldés par un recul dans les opérations d’intérêts et de négoce. Les charges d’exploitation se sont accrues modérément de 4% par rapport au semestre de l’année précédente. Au total, le bénéfice du groupe a atteint au premier semestre 2013 CHF 86.3 millions, contre CHF 129.3 millions (-33 %) au premier semestre 2012. Avec une augmentation du ratio de fonds propres durs (Tier 1) à 21.8%, LGT affiche une excellente capitalisation. La banque est convaincue de pouvoir réaliser un résultat très solide pour l’ensemble de l’exercice 2013.

Au cours du premier semestre 2013, LGT Group a réalisé de nouveaux progrès dans ses activités phares opérationnelles, le private banking et la gestion d’actifs. Profitant d’une base d’actifs supérieure et d’un environnement boursier favorable qui a contribué à une activité des clients accrue, LGT a pu augmenter le résultat des opérations de commissions et de prestations de services à CHF 318.8 millions, soit de 21%, par rapport au premier semestre 2012, ce qui correspond à un nouveau record depuis 2007. Compte tenu de la persistance d’un niveau d’intérêts bas, le résultat des opérations d’intérêts a cependant baissé de 36% à CHF 39.0 millions par rapport à la même période de l’année précédente. Sur les placements de premier ordre que LGT détient pour des raisons de gestion des liquidités, il en a résulté au premier semestre 2013 des gains d’évaluation plus bas qu’au premier semestre 2012, qui s’était avéré particulièrement fort, ce qui a mené à une réduction des revenus des opérations de négoce et autres produits de 42% à CHF 82.6 millions. Dans l’ensemble, LGT a affiché un résultat brut de CHF 440.4 millions, soit 6% de moins qu’au même semestre de l’année précédente.

Durant la période du rapport, les charges d’exploitation ont grimpé de 4% à CHF 314.4 millions, ce qui reflète le bon contrôle des coûts pour les autres investissements sélectifs dans la mise en place de l’activité. Suite aux recrutements, les charges de personnel ont augmenté de 5% par rapport à l’année précédente. Les autres charges d’exploitation sont restées pratiquement stables. Le ratio coût/revenu s’est accru de 6 points de pourcentage par rapport au premier semestre 2012 pour atteindre 71%.

Durant la période sous revue, les correctifs de valeur, amortissements et réserves ont augmenté de 26% à CHF 27.3 millions, ce qui reflète essentiellement la part de LGT Bank (Suisse) SA dans le versement anticipé des banques suisses dans le cadre de l’accord sur le paiement des impôts avec la Grande-Bretagne. Le bénéfice de LGT Group s’est monté à CHF 86.3 millions au premier semestre 2013, ce qui correspond à un recul de 33% par rapport à l’excellent résultat du premier semestre 2012. LGT Group jouit d’une excellente capitalisation et dispose d’une forte liquidité. Le ratio de fonds propres durs (Tier 1) a augmenté pour atteindre 21.8% au 30 juin 2013 contre 21.5% en fin d’année 2012.

Une nouvelle croissance réjouissante des afflux nets d’argent frais
Au premier semestre 2013, LGT Group a obtenu CHF 4.8 milliards en afflux net d’argent frais. Ce résultat se situe certes légèrement en dessous de celui de la même période de l’année précédente (CHF 5.5 milliards), mais il correspond à une nouvelle croissance réjouissante de l’afflux d’argent frais annualisé de 9% des actifs sous gestions fin 2012. L’ensemble des régions et des champs d’activité de l’entreprise a contribué à cette évolution. Au 30 juin 2013, les actifs sous gestion étaient de CHF 108.7 milliards contre CHF 102.1 milliards au 31 décembre 2012 (+7%).

Perspectives
LGT Group a bien démarré le second semestre 2013. L’entreprise est convaincue de pouvoir réaliser un résultat très solide pour l’ensemble de l’année 2013, à condition qu’il n’y ait pas d’évolutions inattendues dans l’environnement économique encore instable. LGT entend continuer à investir de façon ciblée dans l’expansion de ses affaires.

S.A.S. le Prince Max von und zu Liechtenstein, CEO de LGT Group: «Nous sommes satisfaits de l’évolution de la marche des affaires au premier semestre 2013. Ce qui est déterminant, c’est que nous avons pu confirmer les prestations atteintes en 2012 dans nos activités phares que sont le private banking et la gestion d’actifs, et réaliser d’autres progrès. Nous sommes particulièrement heureux d’être très attractifs et de bénéficier d’un haut niveau de confiance, tant auprès des clients que des conseillers à la clientèle qualifiés, comme le montrent les afflux d’argent positifs dans toutes les régions. Pour l’avenir, nous sommes très optimistes. Nous voyons en Europe également de très bonnes chances de croissance, en particulier si les questions encore en suspens entre les Etats concernant les futurs standards des affaires transfrontalières sont clarifiées pour ainsi offrir une sécurité juridique à tous les acteurs du marché.»