Skip navigation Scroll to top

Scroll to top

LGT affiche de bons résultats semestriels en dépit d’un contexte de marché difficile

29 août 2016

Au premier semestre 2016 et dans des conditions de marché difficiles marquées par une activité modérée des clients, LGT a de nouveau connu une évolution réjouissante de ses affaires. L’afflux net d’argent frais a augmenté pour atteindre CHF 4,4 milliards par rapport au premier semestre de l’année précédente, affichant ainsi une croissance annualisée de 7%. Les actifs sous gestion se sont accrus de 8% pour atteindre CHF 143,4 milliards. Y sont inclus CHF 8,0 milliards d’actifs sous gestion issus de l’acquisition désormais achevée de la boutique britannique de Wealth Management LGT Vestra. Les revenus se sont accrus de 5%, atteignant CHF 576,3 millions, et le bénéfice du groupe est de CHF 124,4 millions (-5%).

Au cours du premier semestre 2016, le secteur financier a été confronté à des marchés très volatils et à d’importantes incertitudes économiques et politiques. Dans ce contexte, LGT a augmenté son résultat brut de 5% à CHF 576,3 millions par rapport à la même période de l’année précédente. Grâce à une gestion efficiente des bilans, le résultat des opérations d’intérêts a contribué au résultat brut à hauteur de CHF 90,6 millions. Le résultat des opérations de commissions et de prestations de services est resté pratiquement stable à CHF 381,8 millions, reflétant d’une part l’augmentation de la base des actifs et d’autre part la baisse de l’activité de la clientèle par rapport à la même période de l’année précédente. Par rapport au très bon résultat du premier semestre 2015, le résultat des opérations de négoce et autres produits a reculé de 13% à CHF 103,9 millions.

Durant la période sous revue, les charges d’exploitation ont augmenté de 9% à CHF 417,0 millions. En raison de nouveaux recrutements pratiqués avant tout sur le marché asiatique et dans l’Asset Management, les charges de personnel se sont accrues de 5% à CHF 315,3 millions. Les charges de matériel ont augmenté de 23% à CHF 101,7 millions et reflètent les nouveaux investissements dans l’activité. Les correctifs de valeur, amortissements et provisions ont diminué de 12% à CHF 24,6 millions. Au 30 juin 2016, le ratio coût/revenu était de 72,4% contre 71,2% au 31 décembre 2015.

Au total, le bénéfice du groupe a reculé de 5% à CHF 124,4 millions par rapport au premier semestre 2015. LGT est très bien capitalisée et dispose d’une liquidité élevée. Le ratio de fonds propres durs (Tier 1) se montait à 19,8% à la fin juin 2016 contre 20,1% à fin 2015.

Un fort afflux net d’argent frais

LGT a réalisé au premier semestre 2016 un afflux net d’argent frais réjouissant à hauteur de CHF 4,4 milliards et a pu continuer sur la lancée des solides périodes précédentes, avec une croissance annualisée de 7% des actifs sous gestion. L’ensemble des régions et les deux champs d’activité de LGT ont contribué à cette évolution par des afflux nets positifs.

En dépit d’effets de change négatifs, les actifs sous gestion ont augmenté de 8% à CHF 143,4 milliards comparé à fin 2015. Y sont inclus CHF 8,0 milliards d’actifs sous gestion issus de l’acquisition désormais achevée de la boutique britannique de Wealth Management LGT Vestra. Ses revenus et ses coûts entreront dans les comptes de LGT à partir du deuxième semestre 2016.

Perspectives

LGT est convaincue de pouvoir réaliser de nouveaux progrès et d’atteindre un bon résultat global au second semestre 2016 en dépit d’un contexte encore incertain.

S.A.S. le Prince Max von und zu Liechtenstein, CEO de LGT: "Notre croissance durable au premier semestre 2016, durant lequel les marchés financiers et l’environnement de la branche financière ont été marqués par toute une série d’incertitudes, témoigne de la forte confiance que la clientèle accorde à LGT. Nous conserverons notre orientation stratégique et continuerons à nous attacher, grâce à notre expertise dans une activité de Private Banking et de gestion d’actifs largement étayée, à offrir plus-value et stabilité à nos clients."