Skip navigation Scroll to top

Scroll to top

Un afflux net d’argent frais record pour LGT en 2016

13 mars 2017

LGT a maintenu le cap du succès en 2016. Pour toute l’année, le bénéfice consolidé a augmenté de 9% pour s’établir à 230,0 millions de CHF, et ce en dépit d’un environnement de marché difficile et de nouveaux investissements dans la croissance de notre entreprise. L’afflux net d’argent frais s’est élevé à 11,7 milliards de CHF, ce qui correspond à une croissance soutenue et constante de 9%. Suite à la conclusion réussie de l’acquisition de LGT Vestra, les avoirs de la clientèle se sont encore appréciés de 8,0 milliards de CHF. Les actifs sous gestion ont atteint 152,1 milliards de CHF, soit une hausse de 18%.

L’exercice 2016 a été empreint d’incertitudes économiques et politiques, ce qui s’est traduit par une activité modérée de la part des clients. Dans ce contexte de marché, LGT a néanmoins réussi à enregistrer une nouvelle croissance. Le résultat brut a progressé de 5% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 1,2 milliard de CHF. Grâce à une gestion efficiente du bilan, le résultat des opérations d’intérêts est passé à 172,3 millions de CHF, et le résultat des opérations de commissions et des prestations de services a atteint 823,9 millions de CHF en raison de la base d’actifs accrue. En revanche, le résultat des opérations de négoce et autres produits a été, avec 210,0 millions de CHF, inférieur à celui de 2015, cela étant dû à un produit unique issu de la vente d’un bien immobilier dans le résultat de l’année précédente.

En 2016, les charges d’exploitation ont augmenté de 9% à 895,4 millions de CHF, les charges de personnel y ayant contribué à hauteur de 670,5 millions de CHF (+ 6%). Cette hausse reflète, d’une part, un effectif de personnel plus élevé et des composantes de rémunération basées sur la performance en accord avec le succès commercial et, d’autre part, un effet positif résultant de l’adaptation des plans des caisses de pension. Les charges de matériel ont grimpé de 20% à 224,9 millions de CHF, ce qui s’explique essentiellement par la nouvelle expansion de l’activité. Les correctifs de valeur, amortissements et réserves ont baissé à 55,6 millions de CHF, principalement du fait que des provisions ont pu être dissoutes. Le ratio coût-revenu s’est élevé fin 2016 à 74,2%, contre 71,2% fin 2015.

Dans l’ensemble, le bénéfice consolidé a pu être augmenté de 9% à 230,0 millions de CHF pour l’année 2016. LGT présente une excellente capitalisation et dispose d’une haute liquidité. Le ratio de fonds propres durs (tier 1) s’est élevé au 31 décembre 2016 à 20,2%, contre 20,1% l’année précédente.

Croissance soutenue et constante de l’argent frais

En 2016, LGT a enregistré un afflux net d’argent frais record à hauteur de 11,7 milliards de CHF, ce qui correspond à une croissance de 9% des avoirs gérés fin 2015. Toutes les régions ainsi que les deux champs d’activité du groupe ont contribué à ce résultat réjouissant.

Les actifs sous gestion ont augmenté de 18%, passant de 129,3 milliards de CHF fin 2015 à 152,1 milliards de CHF. Ceci inclut 8,0 milliards de CHF d’avoirs de clients issus de l’acquisition d’une participation majoritaire dans LGT Vestra clôturée au premier semestre 2016. Les produits et coûts correspondants figurent depuis le deuxième semestre 2016 dans le compte de résultat de LGT.

Mise en œuvre systématique de la stratégie de croissance

Durant l’exercice 2016, LGT a résolument poursuivi sa stratégie de croissance internationale. Avec la boutique de Wealth Management LGT Vestra domiciliée à Londres, LGT dispose désormais d’un important pilier sur le marché britannique. L’acquisition de l’activité de private banking d’ABN AMRO en Asie et au Moyen-Orient annoncée au quatrième trimestre 2016 renforcera encore considérablement la position de LGT sur ces marchés en croissance attractifs. La conclusion de la transaction est attendue pour le deuxième trimestre 2017, sous réserve des autorisations réglementaires indispensables.

Le 3 mars 2017, LGT a annoncé la reprise du private debt manager European Capital Fund Management, domicilié à Londres et à Paris et comprenant une équipe de plus de 20 spécialistes. Grâce à cette transaction, dont la conclusion est également attendue pour le deuxième trimestre 2017, le groupe entend compléter son offre sur les marchés privés et consolider ainsi l’une des compétences phare de son unité d’Asset Management, LGT Capital Partners.

Perspectives

Malgré la persistance d’incertitudes régnant sur les marchés, LGT se montre optimiste pour ce qui est de son évolution commerciale en 2017 et au-delà. 

S.A.S. le Prince Max von und zu Liechtenstein, CEO de LGT: "Le bon résultat de l’exercice 2016 et en la nouvelle croissance record de l’argent frais démontrent particulièrement que nos clients témoignent une grande confiance à LGT. Notre principale priorité est d’honorer cette confiance en faisant profiter à tout moment notre clientèle de nos compétences en matière de placement et en lui proposant une plate-forme stable dans un contexte de marché difficile. Nous entendons bien poursuivre la voie que nous avons empruntée et accroître encore l’attrait de notre offre."