Skip navigation Scroll to top

VALUES WORTH SHARING
Scroll to top

Une bonne marche des affaires pour LGT Group en 2013

20 mars 2014

Durant l’exercice 2013, LGT Group a réalisé de bons résultats dans ses activités phares. L’afflux net d’argent frais s’est élevé à CHF 7,5 milliards (croissance de 7%), et les actifs sous gestion ont grimpé à CHF 110,7 milliards. Avec un ratio de fonds propres durs (tier 1) de 21,3%, LGT présente une excellente capitalisation et reste optimiste pour l’évolution des affaires durant l’année en cours.

Le résultat des opérations de commissions et de prestations de services a pu être augmenté de 15% durant l’année sous revue, mais en raison du bas niveau des intérêts et des faibles gains d’évaluation, le résultat brut s’est réduit de 7%. A la suite d’une modification du plan de la Caisse de pension LGT comptabilisée en 2012, les charges d’exploitation ont augmenté de 11%. Dans l’ensemble, le bénéfice du groupe s’est chiffré à CHF 139,2 millions.

 

Durant l’exercice 2013, LGT Group a réalisé de bons résultats dans ses activités phares, le private banking et la gestion d’actifs. Profitant d’une base d’actifs supérieure et d’un environnement boursier favorable qui a contribué à des activités des clients accrues, LGT a pu augmenter le résultat des opérations de commissions et des prestations de services à 15% par rapport à 2012, pour atteindre CHF 648,6 millions. Compte tenu de la persistance d’un niveau d’intérêts bas, le résultat des opérations d’intérêts s’est réduit de 28% à CHF 80,1 millions. Sur les placements de premier ordre que LGT détient pour des raisons de gestion des liquidités, il en a résulté des gains d’évaluation plus bas que l’année précédente, qui s’était avérée particulièrement forte, ce qui a mené à une réduction des revenus des opérations de négoce et autres produits de 42% à CHF 166,1 millions. Dans l’ensemble, LGT a enregistré par rapport à 2012 un résultat brut de 7% inférieur, soit de CHF 894,8 millions.

Après avoir profité en 2012 d’une bonification unique résultant d’un changement de plan de la Caisse de pension LGT, les charges de personnel ont augmenté de 20% en 2013 pour atteindre CHF 531,1 millions. Sans cet effet positif de l’année précédente, les coûts du personnel seraient restés stables malgré une augmentation de l’effectif. Grâce au bon contrôle des coûts, les charges matérielles ont pu être réduites de 11% à CHF 157,3 millions, tout en maintenant des investissements substantiels dans la croissance commerciale. En 2013, les charges commerciales ont totalisé CHF 688,4 millions, le rapport coûts/profit se situant à 77%.

A la suite d’un amortissement de goodwill réalisé en 2012, les correctifs de valeur, amortissements et provisions se sont réduits de 34% à CHF 57,6 millions. La part de LGT Bank (Suisse) SA affectée au paiement anticipé des banques suisses dans le cadre de l’accord fiscal avec la Grande-Bretagne est comprise dans ce montant. Les charges fiscales se sont nettement réduites en comparaison annuelle du fait que la contribution résultant d’une modification du plan de la caisse de pension a mené en 2012 à une charge fiscale plus élevée.

Dans l’ensemble, le groupe a affiché en 2013 un solide bénéfice de CHF 139,2 millions, ce qui correspond à un recul de 35% par rapport à l’année précédente. LGT Group se caractérise par une excellente capitalisation et dispose d’une haute liquidité. Le ratio de fonds propres durs (tiers 1) s’est élevé au 31 décembre 2013 à 21,3%, contre 21,5% fin 2012.

Une croissance à nouveau réjouissante de l’argent frais

En 2013, l’afflux net d’argent frais s’est élevé à CHF 7,5 milliards, ce qui correspond à une croissance de 7% des actifs sous gestion fin 2012. Tous les domaines d’activités et toutes les régions ont participé à ce résultat. En fin d’année, la fortune gérée s’est montée à CHF 110,7 milliards, contre CHF 102,1 milliards fin 2012.

Perspectives

LGT Group a bien démarré la nouvelle année et reste convaincu, dans la mesure où l’environnement économique fragile ne lui réservera pas d’évolutions inattendues, de continuer à réaliser de bons résultats.

S.A.S. le Prince Max von und zu Liechtenstein, CEO LGT Group: "Nous avons atteint de bons résultats en 2013, dans un environnement toujours aussi difficile, et nous sommes satisfaits des progrès réalisés dans nos principaux champs d’activités. Nous sommes très appréciés de nos clients et de nos conseillers à la clientèle, nous sommes bien positionnés sur le plan stratégique et, grâce à notre solide base de capital, nous sommes suffisamment flexibles pour investir dans nos prestations et dans notre présence sur le marché. Nous restons donc très optimistes pour l’avenir de LGT."